l’histoire d’une idée

Derrière Getinshoot, il y a un projet un peu fou porté par deux amis :
Mélanie Pin, la geek visionnaire, et Vincent Tesnière, le magicien de la vidéo.

En juillet 2019, lors d’un rendez-vous avec un client, c’est le déclic. Ensemble, on
va fusionner nos univers pour répondre à une problématique répétée de
nos clients : produire des vidéos authentiques à moindre coût.

Ce jour-là, c’est bon… on a l’idée qui initie un tournant de l’audiovisuel dans le digital.

À l’heure de la consommation massive de contenus vidéos, les entreprises n’ont pas les moyens matériels de suivre le mouvement. Déplacer une équipe de tournage ? Ça coûte de l’argent et nécessite du temps d’organisation.
Du coup, les entreprises produisent peu de vidéos… et le vide s’installe.

Mais chacun le sait… La nature en a horreur.
Il fallait absolument qu’on trouve un moyen de produire des vidéos à moindre coût pour une consommation quasi quotidienne. Tel était notre constat.
À la sortie de ce rendez-vous, nos cerveaux bouillonnent !

Comment relever ce challenge sans caméra, sans preneur de son et sans monteur ? Les prises de photos et de vidéos doivent se faire sur place, sans déplacer personne. Elles doivent venir de l’intérieur. Il s’agit tout bonnement d’exploiter ce qui se fait déjà : utiliser son téléphone.

Créer une application qui permet à la fois de collecter un grand nombre d’images sur une interface unique et de les monter automatiquement. Voilà l’idée.
Maintenant, il faut lui trouver un nom. Ça brainstorming sec car le nom doit claquer. Ce sera « Getinshoot » : la fusion de « Get in touch » la mise en relation et du « shoot» de la vidéo. Pour nous, c’est une certitude, Getinshoot sera la révolution de la vidéo collaborative. Tels sont la marque et l’objectif.

la vie de nomade

Août 2019, tout se met en place rapidement.
L’équipe est à peine constituée que le travail commence entre le coin d’une table de cuisine et le canapé d’un salon. Car pour Mélanie comme pour Vincent, il faut que ça aille vite ! Qui dit application, dit développement. Les premières lignes de code sont écrites et en à peine un mois, la V1 de l’application est disponible.
L’équipe de Getinshoot travaille alors dans le hall d’un hôtel à Issy-les-Moulineaux transformé en espace de co-working.

Puis, la fine équipe déménage à quelques centaines de mètres de là, dans le sous-sol d’une maison qui servait d’atelier de couture à la propriétaire. Surnommé la « batcave », cet espace devient l’antre de Getinshoot. Du matin jusqu’à tard dans la nuit, l’équipe orchestrée par Mélanie travaille d’arrache-pied. Car tout est encore à inventer et à imaginer. Les versions s’enchaînent et le temps passant, les utilisations possibles de l’application nous paraissent vertigineuses.

Non seulement, la solution permet de collecter des images authentiques d’un événement mais peut être aussi un outil fantastique pour simplifier des concours photos/vidéos, des castings, avis clients, anniversaires… Les premiers clients sont enthousiastes et l’énergie de l’équipe est décuplée.

Janvier 2020, l’outil de collecte est maintenant au point. Il manque encore la pièce maîtresse de l’édifice, celle qui fera de Getinshoot la solution incontournable : le montage automatisé des vidéos.

On s’attaque avec notre équipe au moviebuilder. Mélanie coordonne le travail des développeurs et n’hésite pas à mettre la main à la pâte comme on dit. De son côté, grâce à sa parfaite maîtrise de la technique audiovisuelle, Vincent optimise l’outil. L’association des deux aboutit à la création d’un outil absolument unique.

Les journées sont très longues et le temps file à toute vitesse. On sait qu’il est notre meilleur allié et notre ennemi juré. Il est primordial de garder l’avantage car Getinshoot est la seule application de vidéos collaboratives disponible sur le marché. De plus, tous les spécialistes le disent : une telle entreprise doit obligatoirement avoir une croissance rapide et exponentielle sinon c’est la mort assurée.

On choisit d’en faire un défi plutôt que de vivre cette situation comme une chape de plomb qui nous empêche d’avancer. On s’entoure d’entrepreneurs aguerris qui viennent structurer la société. Mélanie voit loin et sait où emmener Getinshoot. Son énergie, sa motivation et sa vision de l’avenir sont des moteurs pour tous.

de l’épreuve du confinement à la victoire

Et là, patatras, la catastrophe inattendue survient : la pandémie de Covid 19 et le confinement généralisé. En plus de l’évident désastre sanitaire, les entreprises s’arrêtent ou tournent au ralenti et la consommation s’effondre. L’équipe de Getinshoot est éclatée, le télétravail commence. Les uns sont en solo, les autres en couple ou avec enfants et les journées s’organisent entre école à la maison, réunions visio et le reste… Et puis voilà que la chef d’équipe, la tête pensante, la visionnaire tombe malade ! Fièvre, perte du goût et de l’odorat, difficulté à respirer… Mélanie est confinée dans une chambre. Et pourtant, même fiévreuse et épuisée, elle continue à coordonner tout le travail et passe des nuits à coder. Au bout de huit jours, elle peut enfin sortir de sa chambre, victorieuse du virus. Vincent et toute l’équipe sont plus que soulagés…

Mélanie décide de profiter du confinement pour changer de cap : Getinshoot devient une application mobile à 100%. Les semaines qui suivent sont toutes entières dévolues au développement. Jour et nuit, week-end y compris, les développeurs prennent le relais les uns des autres. Mélanie et Vincent travaillent aussi sur le design de l’application et l’expérience utilisateur afin d’embarquer toutes les fonctionnalités de la manière la plus simple possible.
Et c’est une avance cruciale qui prend forme car, en mai 2020, Getinshoot est enfin complètement opérationnelle sur mobile. Désormais, non seulement l’application permet la collecte instantanée des photos, vidéos et commentaires mais elle assure le montage automatisé du film final en quelques minutes. C’est ça, la révolution de la vidéo collaborative.

L’application s’ouvre aux particuliers. On peut depuis son téléphone, créer un projet et partager le code secret aux participants. Les créateurs de projets deviennent les « makers » et les participants les  « shooterz ». La frontière est perméable entre les deux statuts et on passe de l’un à l’autre d’un simple glissement de doigt. Anniversaires, mariages… Getinshoot devient l’application phare pour immortaliser les moments forts d’une vie.

contactez notre équipe

13 + 6 =